Réserve minière de Mutiloa - Mutiloa

Le paysage de l’extraction du fer

La tradition minière de Mutiloa est présente dans ce paysage culturel d’une grande richesse naturelle. Le fer extrait à Ollargain et Peatza a alimenté les forges de Guipuzcoa situées près de la rivière Urola et Oria et, des siècles plus tard, les fourneaux modernes de la sidérurgie européenne. De nos jours paisibles, ces sites contrastent avec la dureté du travail qui y fut accompli.

Des endroits connus tels que Troya, Romanos, etc. évoquent une activité minière dans l’Antiquité. Ce n’est cependant qu’au Moyen Âge et à l’époque Moderne que l’on trouve des documents relatifs au fer de Mutiloa, extrait dans des lieux comme Peatza, Ollargain, Gezurmuño ou Aizpuru, qui apparait comme le principal fournisseur des forges actives des bassins supérieurs des vallées de la rivière Urola et Oria.

L’industrialisation de l’environnement immédiat augmenta la demande en fer qui alimentait les hauts fourneaux des fonderies comme l’usine de fer San Martin, ancêtre directe de la fameuse entreprise CAF de Beasain et de la fonderie d’Araia à Alava.

L’exploitation organisée et systématique se prolongea jusqu’à la fin du XIXe siècle. La Compañía Minera de Mutiloa, SA, entre 1894 et 1897, obtint les concessions minières qui étaient détenues jusqu’alors par des particuliers locaux et lança un nouveau système de production. On comprend ainsi la construction de plans inclinés, de lavoirs de minerai et des bassins de décantation qui, conjointement avec l’école, les cantines et le bureau occupèrent et modifièrent considérablement les flancs du quartier Ergoena. Cette société fut également à l’origine de la construction du chemin de fer minier Mutiloa–Ormaiztegi, qui apporta une solution définitive au transport du minerai, non seulement de Mutiloa mais également du Coto de Aizpea à Zerain. En 1927, la société envoya la dernière charge de minerai. Dans les années 30, la société minière Aralar, SA, aux capitaux allemands, s’intéressa de façon ponctuelle à la zone minière du Goierri. Plus tard, dans les années 50, l’entreprise emblématique de Legazpi, Patricio Echeverría, SA fit une extraction du minerai de fer en quantité suffisante comme pour approvisionner ses fourneauxd’éponge de fer récemment construits.

Le paysage de Mutiloa changea radicalement au début du XXe siècle. Le cours de la rivière Troi fut modifié, des carrières, des galeries ainsi que des lavoirs de minerai, des voies de remorquage, des bassins de décantation furent implantéset un chemin de fer minier fut construit. De nos jours, on peut encore reconnaitre facilement ces éléments au milieu d’une nature enveloppante.Sur lesentierd’interprétation, partez à la découverte de ces paysages, afin de mieux connaitre les sociétés minières, les ingénieurs et les mineursqui érigèrent ces structures et s’évertuèrent dans les filons. Découvrez le fonctionnement des réservoirs de minerai et des lavoirs conservés près du hameau Mañastegizar et promenez-vous le long du chemin de fer minier.

Localisation

Coordonnées GPS

Latitude: 43.0220218 | Longueur: -2.2720531999999594

Horaires et tarifs

Informations disponibles sur www.mutiloakomeatzaritza.com.

Langues

Euskara, Castellano.

Transport public

Autobus depuis la ligne Madrid – Irun.
G0022E: Mutiloa – Zerain – Segura.
G001: Zaldibia – Beasain – Segura – Zegama.

Services et installations

ITINÉRAIRE AUTOGUIDÉ SIGNALÉ ET INTERPRÉTÉ
Il y a des restaurants et des hébergements le long du parcours.

  • Audio-guide
  • Salle de conférence
  • Bibliothèque
  • Boutique
  • Casiers
  • Zones de repos
  • Accès adapté
  • Itinéraire adapté
  • Ascenseur
  • Parking
  • Parking pour les camping-cars
  • WC

Voir plus

© 2020 Route de Fer dans les Pyrénées - Todos los derechos reservados - Avis juridique et politique de confidentialité - Politique de cookies