Museo máquina-herramienta - ElgoibarMuseo máquina-herramienta - ElgoibarMuseo máquina-herramienta - ElgoibarMuseo máquina-herramienta - ElgoibarMuseo máquina-herramienta - ElgoibarMuseo máquina-herramienta - Elgoibar
Museo máquina-herramienta - Elgoibar
Museo máquina-herramienta - Elgoibar
Museo máquina-herramienta - Elgoibar
Museo máquina-herramienta - Elgoibar
Museo máquina-herramienta - Elgoibar
Museo máquina-herramienta - Elgoibar

Musée de la machine-outil - Elgoibar

De la forge à la machine-outil

Notre musée reproduit un atelier mécanisé présentant les machines fabriquées par les pionniers au milieu du XIXème siècle et une forge maréchale traditionnelle équipée de tous les éléments caractéristiques de ces installations qui abondaient dans le bassin du Deba, particulièrement au cours des XVème et XVIème siècles.

Tradition industrielle

Comme le montrent les vestiges de l’âge de fer de la ville de Moru (900-500 avant JC), les origines de l’industrie sidérurgique à Elgoibar remontent à la préhistoire. Plus tard, avant la fondation de la ville en 1346, les frappes incessantes et monotones des marteaux des forges sises entre Mendaro et Malzaga accompagnaient les voyageurs et les pèlerins qui passaient sur les routes du bassin de Deba.

Nos forgeurs, maîtres forgeurs de grilles et horlogers, oeuvraient simultanément dans un autre secteur industriel, la fabrication d’armes qui s’était fortement implantée dans cette région et occupait un nombre important de travailleurs. Au cours des siècles, la fabrication d’armes à feu devint l’occupation la plus courante dans les forges et les ateliers de la région de Sorluze-Placencia de las Armas, Eibar et Elgoibar, mieux connue sous la dénomination de zone armurière.

Dans le bassin du Deba, l’adaptation de l’industrie des armes grâce à l’installation de machines-outils entraînées par une transmission générale employant l’énergie hydraulique comme source d’énergie débuta en 1840. Au XIXe siècle toutes les nouvelles usines disposaient d’un atelier mécanique de réparation équipé des machines-outils indispensables à la fabrication de pièces de rechange (tours, des fraiseuses, des limes, des foreuses, etc.)

Au fil du temps, les agents formés par ces entreprises devinrent indépendants. Ils s’installaient dans de petits ateliers mécaniques auxiliaires où ils fabriquaient de l’outillage pour l’usinage de pièces de rechange et pour la réparation de machines.

A partir de 1895, certains de ces ateliers évoluèrent et se lancèrent dans la fabrication de machines-outils. Par conséquent, notre histoire de fabricants de machines-outils débute à la fin du XIXe siècle.

Le musée

Le 18 décembre 1998. le Musée de la Machine-outil d’Elgoibar fut inauguré. Il répondait au devoir de mémoire associé à notre histoire industrielle, ainsi qu’aux hommes et aux femmes qui la vécurent et y participèrent. La récupération et la préservation du patrimoine liées à la machine-outil, afin de la transmettre ce savoir aux générations présentes et futures, en est le moteur.

Le Musée de la Machine-Outil rend hommage aux forgeurs et aux autres acteurs qui ont ouvert le sillon et jeté les bases de l’industrie du fer à Elgoibar. Activité qui, aujourd’hui comme dans le passé, occupe la population dans des métiers de haute qualification reconnus par tous.

« L’atelier mécanisé », « la forge maréchale » et la salle Patxi Aldabaldetrecu, où sont exposées des machines à coudre de diverses époques, sont des espace particuliers. Y sont représentées des marques nationales, comme Sigma et Alfa, mais aussi internationales, comme Singer et Titània Kay & Co. Ces pièces sont accompagnées de panneaux informatifs qui illustrent l’industrie de cette époque avec des photographies et des textes informatifs.

Avec ses installations et ses machines en fonctionnement, le musée présente de manière unique des procès de fabrication, des descriptions techniques et des exemples pratiques avec de véritables opérations d’usinage. Il sert aussi de guide didactique pour montrer aux jeunes générations l’origine et l’évolution des différentes technologies utilisées dans les procédés de fabrication mécanique.

Si l’on se limite aux chiffres de la production ou au capital, le secteur de la machine-outil peut être considéré comme un petit secteur industriel, mais il avait une valeur stratégique extraordinaire et un rôle économique notable, particulièrement, dans la région de Gipuzkoa comprise entre les vallées de l’Hagi et de l’Urola.

Localisation

Coordonnées GPS

Latitude: 43.212106 | Longueur: -2.4105449999999564

Horaires et tarifs

Informations disponibles sur www.museoa.eus.

Langues

Castellano, Euskara.

Transport public

Oui, Euskotren / Lurraldebus (a 500 m).

Services et installations

Le toilettes ne sont pas adaptées. Situées au rez-de-chaussée l’ascenseur n’est pas nécessaire.

  • Audio-guide
  • Salle de conférence
  • Bibliothèque
  • Boutique
  • Casiers
  • Zones de repos
  • Accès adapté
  • Itinéraire adapté
  • Ascenseur
  • Parking
  • Parking pour les camping-cars
  • WC

Voir plus

© 2020 Route de Fer dans les Pyrénées - Todos los derechos reservados - Avis juridique et politique de confidentialité - Politique de cookies